Expositions

♦ Exposition « l’école à Lançon » de 1900 à 2000 : les  16 juin et  17 juin 2018

A l’occasion des journées du Patrimoine de Pays,  les Amis du Vieux Lançon ont présenté une exposition consacrée aux souvenirs scolaires de Lançon, dont de multiples photos de classe, accessoires et documents ainsi que la très belle collection d’appareils photos datant du début du XXème siècle de Monsieur Bruno Ferrier, le tout agrémenté d’anecdotes relatives à l’école. Le duo, Nicole et Simone, chevilles ouvrières, adhérentes de l’association, s’est beaucoup investi pendant plusieurs mois dans un travail de recherches et de compilations. En plus des photos, on découvre les « péripéties » liées à la construction de l’école communale, devenue aujourd’hui hôtel de ville, sans oublier le prix Edmond Théry, généreux donateur pour la commune et qui perdurera plus de trente ans (voir BHL n° 43 et 44). Georges Virlogeux, à l’initiative de la création de l’association, espère voir celle-ci continuer longtemps son travail de mémoire, de souvenirs. 

 

vernissage de l’exposition « l’école à Lançon »

 

Très belle exposition d’appareils photos du début du XXème siècle :

Qu’est-ce que le rétroprojecteur des années 1960 ? photos 2 et 3 :                                                                     L’épiscope type 573 n° 2508 (S.F.O.M made in France 1960) Société Française d’Optique et de Mécanique- Rueil-Malmaison (Haut de Seine) avec 4 ampoules à miroir latéral – Formation professionnelle n°36324. L’épiscope permet de projeter sur un écran une image agrandie d’un document. Il est éclairé par plusieurs lampes et dispose d’un réflecteur permettant une bonne visualisation dans une obscurité réduite. Le problème de cet épiscope est sa consommation électrique (4 lampes de 250 watts) et sa températue qui peut dégrader les documents. Les grands épiscopes ont été utilisés jusque dans les années 1960 par les enseignants, avant d’être remplacés par les projecteurs de diapositives, puis par les rétroprojecteurs qui utilisent des transparents, eux mêmes remplacés par les vidéoprojecteurs dans les années 1990 connectés à un ordinateur. Un épiscope a été présenté à la Société des Arts de Genève en 1921.

 

Expositions du centenaire de la première guerre mondiale :

⇒ Année 1916  « Bataille de Verdun et de la Somme : hommage à nos poilus lançonnais morts pour la France » : du 9 au 11 novembre 2016 

Les Amis du Vieux Lançon ont voulu rendre hommage à tous ces Lançonnais qui ont participé à cette terrible guerre appelée « La grande guerre ».
Cette exposition comprend photographies, documents originaux, journaux de marche et d’opérations, journaux d’époque, objets et effets ayant appartenu à nos poilus lançonnais. Exposition ouverte à tout public et aux enfants des écoles.
Cent ans nous séparent de ce 2 août  1914, alors que des millions d’hommes vont répondre à l’appel de la mobilisation générale face à l’agression de l’Allemagne.

A Lançon, ils vont être des dizaines ; certains sont déjà dans des régiments pour effectuer leur service militaire ; d’autres vont être appelés tout au long de ces quatre longues années. Et puis les jours, les semaines, les mois vont s’écouler ; une lettre ou une carte, va arriver, à laquelle la famille s’efforcera de répondre aussitôt pour apporter un soutien moral, donner des nouvelles.
De longues, minutieuses et patientes recherches nous ont, depuis près d’un an, amenés à consulter, lire, compulser des centaines de documents, que ce soit aux archives départementales des Bouches-du-Rhône, dans les mairies, sur des sites internet personnels ou publics « Mémoires des hommes », dans des revues et journaux d’époque.
Ce laborieux travail a permis l’édition d’un nouveau Bulletin d’Histoire Locale, le n° 51, qui raconte l’histoire de Lançonnais qui, par leur courage, leur abnégation, par leur don d’eux mêmes, sont tombés au Champ d’Honneur pour que leurs enfants puissent vivre libres. Les noms de tous ces soldats sont inscrits sur les Monuments aux Morts de la commune (cimetière, église, mairie). Ils étaient 33 Lançonnais.

Grâce à nos recherches, quatre soldats lançonnais sortiront de l’oubli et seront cités à l’appel des soldats morts pour la France. A ce jour ces quatre soldats, ont leur nom gravé sur le Monument aux Morts. Ils sont désormais 37 lançonnais (voir B.H.L. N° 51).

⇒ Année 1917 « Exposition sur la guerre de 1914-1918″ : du 10 au 13 novembre 2017 

Un des faits marquants de cette année de guerre 1917 est la bataille du Chemin des Dames, aussi appelée bataille de l’Aisne ou « offensive Nivelle« .  Moins connue du grand public que celle de Verdun, elle est pourtant l’une des plus sanglantes de la Première Guerre Mondiale, avec un bilan estimé à 350 000 victimes, côté français et allemand cumulés. Contemporaine de la crise des mutineries au sein des armées, elle s’est concentrée dans le département de l’Aisne et a duré près de sept mois, entre avril et octobre 1917.

Lire ici

 

♦ Exposition « La Petite Enfance au XIXème siècle » : les 7 et 8 octobre 2017

Lors de l’ouverture mensuelle de la Maison des Arts et Traditions Provençales, une exposition inédite et exceptionnelle est présentée : »De la conception à la naissance au XIXème siècle » par Jacques Delenne, chercheur et collectionneur d’objets et instruments médicaux. Une rencontre avec un passionné et un retour sur un passé oublié du rôle merveilleux mais aussi parfois douloureux de la vie des femmes au XIXème siècle.

lire article de presse ici

 

Exposition sur la chasse à Lançon – 18 et 19 mars 2017

Les 18 et 19 mars 2017 la Maison des Arts et Traditions Provençales ouvrait ses portes pour accueillir une exposition sur la Chasse.
La centaine de  visiteurs, accueillis par Simone Alexis et Nicole Escot, organisatrices de cette exposition et quelques autres membres de l’association, ont pu admirer fusils de chasse et accessoires et assister à une démonstration de fabrication de cartouches.
Face au succès de sa première représentation, l’exposition spéciale chasse s’est déroulée sur deux journées supplémentaires les 8 et 9 avril 2017. Les Amis du Vieux Lançon se sont fait un plaisir de vous accueillir. (plus d’information à la rubrique « Article/Expositions » de notre site)

Exposition « Chapeaux et coiffes d’antan – 17 et 18 septembre 2016

Une belle exposition sur les chapeaux et coiffes du 19e et 20e siècle a ouvert ses portes à la Maison des Arts et Traditions, en ce week-end du 17 et 18 septembre 2016, à l’occasion des journées européennes du Patrimoine.
Beaucoup de visiteurs sont venus admirer cette belle collection.
Simone Alexis et Nicole Escot, après un long travail consacré à la recherche et à la documentation, l’ont présentée avec beaucoup d’explications.  Du rez- de-chaussée à l’étage on découvre toutes sortes de chapeaux, allant du bonnet de bébé aux chapeaux des adultes et des professionnels de divers pays et régions. Les plus anciens chapeaux datent du 19e siècle.
Autrefois, le port du chapeau était un signe d’élégance pour les femmes, ainsi que pour les hommes d’ailleurs et marquait également le rang social.

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

Devant le succès de cette exposition, les Amis du Vieux Lançon l’ont reprogrammé le mois suivant, toujours avec autant d’engouement.
Pour voir le film Provence TV sur l’exposition, cliquez ici

♦ Exposition de la bugado (lessive) et de l’estirage  (repassage) le 20 et 21 juin 2015

Lors des journées du Patrimoine, les lançonnais, des visiteurs des alentours et même quelques étrangers (Allemands et Chinois) en vacances en Provence, ont découvert avec plaisir l’exposition de la bugado et l‘estirage devant la Maison des Arts et Traditions provençales.
La lessive, une servitude oubliée…
En costume provençal, les bénévoles ont raconté aux jeunes et moins jeunes comment les femmes fabriquaient leur lessive avec de la cendre, comment elles lavaient leur linge dans une lessiveuse (grande marmite en fer servant à faire bouillir le linge sur un poêle à bois, inventée au milieu du XIXe siècle) ou encore comment elles repassaient les vêtements grâce à des fers à repasser en métal dont certains remplis de braises.

Un film de ces travaux pratiques d’époque est d’ailleurs visible sur le site Provence.tv

ici